Convention Dalloz Avocats || Avenir de la profession d’Avocat par Dan KOHN

En bref

En cette année 2020 si singulière, et pour répondre à votre besoin de formation, cette 9ème édition de la Convention Dalloz avocats sera entièrement digitalisée. 
En effet, ce nouveau format vous permettra d’assister aux ateliers en direct et de communiquer avec les intervenants via notre plateforme. 

Afin de vous assurer une parfaite maîtrise des dernières évolutions ayant marquées le paysage juridique durant l’année écoulée, nous vous proposons un programme innovant comportant une alternance d’ateliers d’actualité de 4 heures et d’ateliers de 2 heures au cours desquels l’accent sera porté sur les aspects opérationnels liés à l’exercice de votre profession.

Une variété de thèmes sera décryptée par des experts dans leur domaine : bilan de la réforme de la procédure civile, entrée en vigueur prochaine de la réforme de la procédure de divorce dernières nouveautés en matière de baux commerciaux, impacts de la crise sanitaire sur les contrats en cours etc. 
L’accent sera bien entendu mis sur les adaptations nécessaires face aux impacts passés et à venir du COVID-19 dans l’ensemble des matières, mais aussi sur les nouvelles opportunités qui s’ouvrent pour la profession d’Avocat. 

En détail

Découvrez l'édito de M. Dan KOHN,
directeur de la prospective pour SEPTEO.

Il animera le 11 décembre de 16h15 à 18h15 à la Convention Dalloz Avocats,
un atelier de formation sur le thème : Avenir de la profession d'avocat : un virage possible vers la digitalisation.

 

" Le bouleversement que nous traversons est un révélateur et un catalyseur de l’importance de la stratégie digitale des organisations et particulièrement celles des avocats, qui sont confrontés à des usages assez peu compatibles avec la distanciation physique (signatures, rendez-vous, audiences, vie sociale de l’entreprise, closing, expertises, …), l’avocat a aujourd’hui toutes les possibilités de déployer son expertise s’il digitalise son organisation, tous les outils existent, ce n’est qu’une volonté d’organisation de la part de chaque structure.

Les usages numériques et les nouvelles technologies s’invitent encore plus au cœur des enjeux de la profession pour les aider à mener à bien leurs missions et valoriser leurs fonctions, c’est une occasion unique de gagner en efficacité opérationnelle.

Pour ces stratèges que sont les avocats, renforcer son rôle d’acteur économique, son attractivité et innover sont un enjeu majeur pour rester à la pointe de leur secteur. 

Il est essentiel de développer les compétences business, digitales et comportementales des avocats, ainsi que leurs connaissances sur l'application concrète de l'innovation et de la technologie dans le droit.

La technologie va délivrer une proposition de valeur différenciante, déplacer la valeur ajoutée de l’avocat, le libérer de toutes contraintes, augmenter sa capacité d’analyse et de prise de décision, allez chercher de nouvelles positions et valoriser son patrimoine immatériel et ses actifs incorporels.

Cette digitalisation réfléchit et non subit des cabinets d’avocats apporte de nouveaux instruments qui sont créateurs de valeurs et de nouveaux leviers mesurables.

Ces instruments vont contribuer à délivrer une stratégie adaptée dans une approche conseil et dans la résolution d’une problématique contentieuse, ainsi que dans l’optimisation des process en interne.

Les facteurs clés d’une digitalisation réussie résidera dans la capacité de l’avocat à avoir une compréhension claire des enjeux auxquelles il veut faire face, de la manière dont il souhaite y répondre, des axes d’améliorations souhaités, de l’apport des solutions technologiques adaptées à son environnement, le tout dans une démarche itérative avec des indicateurs de suivi et en impliquant toutes les parties prenantes (équipes interne, partenaire, client)."